Les effets de la pénalisation sur la riposte au VIH

Elle augmente la stigmatisation et les inégalités sociales

La stigmatisation et la discrimination à l'égard des personnes vivant avec le VIH sont très problématiques. Elles compromettent la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH et créent un environnement dans lequel les personnes sont moins susceptibles de divulguer leur statut sérologique. L'égalité devant la loi exige que tous les êtres humains soient traités équitablement, indépendamment de la race, du sexe, de la religion ou autres caractéristiques. Les rapports suivants montrent que certaines populations sont plus susceptibles d’être  d'être poursuivies, exacerbant ainsi le désavantage social.

Les femmes et la criminalisation de la non-divulgation de la séropositivité au VIH

Présente une synthèse des poursuites pénales contre les femmes au Canada et explique pourquoi la criminalisation du VIH est problématique pour les femmes. Formule une série de recommandations en vue d’une réforme.

La criminalisation du VIH au Canada : tendances clés et particularités

Offre un instantané de particularités temporelles et démographiques de la criminalisation du VIH au Canada de 1989 à 2016. Il fournit également une mise à jour de l’information sur les conclusions des affaires criminelles relatives à la non-divulgation du VIH. Constate que les personnes sont souvent déclarées coupables dans des affaires où le risque de transmission du VIH est négligeable, voire nul et que le droit criminel est de plus en plus utilisé contre des personnes vivant avec le VIH qui appartiennent à des populations marginalisées.

Histoires biaisées: La race et la criminalisation du VIH dans les médias

Des reportages médiatiques sur des personnes poursuivies pour n’avoir pas dévoilé leur statut montrent des hommes noirs accusés en nombre disproportionné. Quel impact cela a-t-il sur les communautés africaines, caraïbéennes et noires?

Prévention ou Pénalisation

Se penche sur l’aspect global de la criminalisation de la transmission du VIH et les impacts non souhaités de  la criminalisation. Page 33

Note d’information sur le VIH et le droit

Cette note d’information examine comment une épidémie de mauvaises lois entrave la réponse mondiale au VIH, augmente la stigmatisation et décourage les populations de se faire tester ou traiter par peur de poursuites judiciaires.

Éthique et criminalisation du VIH : échographie d’une violence contre-indiquée

Met en évidence le caractère violent des lois relatives au VIH, qui ne réduit en rien le VIH mais au contraire crée les conditions de son amplification.

Criminels et victimes ? L’impact de la criminalisation du statut VIH sur les communautés africaines, caraïbéennes et noires de l’Ontario

Examine la criminalisation du non-dévoilement du statut VIH en Ontario, en situant cette discussion dans le contexte de la race et du système criminel judiciaire du Canada. Reflète les opinions et les expériences vécues des personnes africaines, caraïbéennes et noires vivant avec ou affectées par le VIH en Ontario

L’impact chez les femmes de la criminalisation de la transmission du VIH

Examine comment les lois pénalisant la transmission du VIH au nom de la protection des femmes augmentent en fait leur vulnerabilité.