Utiliser les données scientifiques pour renforcer l'argument

Morsures et crachats

Les études suivantes montrent que les risques de transmission du VIH en crachant ou en mordant sont négligeables ou nuls.

Enoncé de consensus canadien sur le VIH et sa transmission dans le contexte du droit criminel

Établit en termes clairs, concis et compréhensibles une opinion collective d’experts sur la transmission sexuelle du VIH, la transmission associée aux morsures et crachats, et le VIH en tant que maladie chronique gérable. Ecrit par six éminents cliniciens et scientifiques canadiens.