Organiser le plaidoyer

Comprendre le point de vue des communautés touchées

Le plaidoyer peut être mené de plusieurs manières, mais le plaidoyer le plus efficace nécessite un fort soutien communautaire. Les recherches ci-dessous ont été menées pour mieux comprendre le point de vue des communautés sur la pénalisation du VIH : Ces connaissances servent de base aux discussions visant à élaborer une plateforme solide de plaidoyer.

Ces femmes séropositives qui vivent dans l’ombre

Entretien avec le Dr Florence Brunel, médecin spécialiste du VIH, sexologue et militante, explorant les pourquoi les femmes ne se sentent pas libres de divulguer leur séropositivité et pourquoi tant de tabous restent-ils ?

De la protection de la Nation à la protection des femmes : genèse de la criminalisation du VIH en France

Résumé: “Cet article porte sur la genèse de la criminalisation de la transmission sexuelle du VIH en France, des débats parlementaires sur l’éventuelle mise en place d’un délit de dissémination des maladies transmissibles épidémiques en 1991 à l’essor des procès pour transmission du VIH au milieu des années 2000. À partir d’une analyse d’archives parlementaires, juridiques et associatives, il s’agit de retracer les modifications dans la justification politique de la criminalisation du VIH.”

Rapport du 8eme Symposium sur le VIH, le Droit et les Droits de la personne

Le rapport du 8eme symposium sur le VIH, le droit et les droits de la personne du réseau juridique canadien VIH/SIDA tenu en 2019 résume les discussions du Forum pendant lequel les personnes survivantes de la criminalisation du VIH ont pu partager leurs expériences et où des expert-es du domaine ont présenté des mises à jour sur la situation actuelle de la criminalisation du VIH au Canada, les plus récents développements scientifiques entourant la transmission du VIH ainsi que l’avenir des efforts de plaidoyer au pays.

Histoires biaisées: La race et la criminalisation du VIH dans les médias

Des reportages médiatiques sur des personnes poursuivies pour n’avoir pas dévoilé leur statut montrent des hommes noirs accusés en nombre disproportionné. Quel impact cela a-t-il sur les communautés africaines, caraïbéennes et noires?

Consentement: La non-divulgation du VIH et la loi sur l’aggression sexuelle

Huit experts dans le domaine du VIH, l’agression sexuelle et la loi soulèvent de nombreuses questions sur les developpements juridiques liés au VIH au Canada. Un film documentaire de 28 mins.

RUINES: Chronique d’une chasse aux sorcières séropositives

Documentaire sur un cas choquant de criminalisation du VIH en Grèce impliquant des femmes séropositives qui ont été détenues par la police hellénique, testées de force, inculpées, emprisonnées et publiquement exposées. Sous-titres français accessibles en réglant les paramètres.

Femmes et séropositives: Dénonçons l’injustice

Film documentaire (45 mins) sur les témoignages de quatre femmes séropositives au Canada parlant de leur experience en ce qui concerne la divulgation du VIH, le droit pénal et la stigmatisation et la discrimination.

Criminels et victimes ? L’impact de la criminalisation du statut VIH sur les communautés africaines, caraïbéennes et noires de l’Ontario

Examine la criminalisation du non-dévoilement du statut VIH en Ontario, en situant cette discussion dans le contexte de la race et du système criminel judiciaire du Canada. Reflète les opinions et les expériences vécues des personnes africaines, caraïbéennes et noires vivant avec ou affectées par le VIH en Ontario

Réponses aux poursuites pénales pour transmission du VIH parmi les hommes gays séropositifs en Angleterre et au Pays de Galles

Etude qualitative en disponible en Anglais uniquement mais avec un résumé en français, p. 145

Etudie la connaissance des répondants sur les risques de poursuites pénales pour transmission sexuelle du VIH et demande comment ils avaient adapté leur comportement sexuel en conséquence. Les conclusions révèlent une confusion considérable quant à la loi et suggèrent que des malentendus pourraient amener des personnes séropositives à penser à tort que ce qu’elles font et ce qu’elles disent ou non est légitimé par la loi. Bien que la criminalisation ait incité quelques répondants à prendre des mesures pour réduire la transmission sexuelle du VIH, d’autres ont modéré leur comportement de façons qui auront probablement des effets négatifs, ou n’ont pas indiqué de changements.